Chez qui ?

by jacksimpleman

Voilà trois mois et bientôt quatre que j’ai quitté mon stage de fin d’études. Ce stage signifiait beaucoup de choses. La première étant que j’étais actif, je me levais les matins pour faire quelque chose. La seconde et la plus importante, selon moi, qui est que j’avais un semblant de chez moi. 

Je vais d’abord définir le “chez moi”. 

Chez moi, c’est un endroit, un appartement, une maison dans laquelle je suis généralement seul avec Internet et mon ordinateur. Chez moi, je peux faire ce que je veux. Boire une bouteille de vin en solo en pleine semaine. Mettre de la musique fort de mes artistes préférés. Me balader et dormir nu toute la journée et toute la nuit. Chez moi, je fais à bouffer à l’heure que je veux. Un bon gros steak à 1h du matin ou à 18h. Chez moi, je peux poser mes affaires à des endroits précis pour me repérer dans mon bordel. Chez moi, je prend des douches à l’heure que je veux. Une bonne douche à 2h ou à 19h. 

Bref, chez moi, je me fous mes non-règles sans que j’ai à me soucier de ce que les autres pensent. De toute façon, ce qu’il se passe chez moi, reste chez moi. Je mens à ceux qui me demandent ce que je fais chez moi. Enfin, non. Je ne leur mens pas, je ne leur dis pas. 

Pendant ces 5 années d’études, je me suis habitué à avoir ce chez moi. Ces 3 derniers mois, je n’en avais pas vraiment. Encore maintenant, je n’en ai pas. Je n’ai pas ce havre de paix qui caractérise mon chez moi. J’insiste sur le fait que ce soit CHEZ MOI, parce que je veux retrouver ce lieu. 

Aujourd’hui, je me traîne d’appartements d’amis en appartements d’amis en passant chez ma mère et bientôt peut être chez ma soeur. ÇA ME CASSE LES COUILLES !

Bon, il faut dire que je ne fais rien pour arranger les choses. Je ne cherche pas de travail alors que j’aurais du m’y mettre depuis un bon moment. Du coup, ma complainte est vaine, je devrais me retourner vers moi-même et m’insulter de gros connard. C’est d’ailleurs ce que je fait chaque matin où je me réveille sans réel but dans ma journée. 

CONNARD ! 

Advertisements